Thousand

Thousand est le projet de Stéphane Milochevitch. Passant le début de son adolescence au Texas, il y forge son identité musicale, culturelle et linguistique. Batteur dès l’âge de sept ans, il se tourne ensuite vers divers instruments qu’il s’approprie en autodidacte selon ses besoins d’expression, pour remplir les 4 pistes de son enregistreur à cassettes.

Un premier album de folk brut (Arbouse recordings, 2008) dévoile un artiste dont la sincérité et l’authenticité séduisent la critique et ses pairs. Malgré l’absence de promotion, la presse ne tarit pas d’éloge, et le chanteur américain Josh T. Pearson reprend ses chansons sur scène comme sur disque.

Si son activité s’étend aux arts plastiques (dessins, conceptions de pochettes, affiches, T-Shirts, …), la musique demeure le mode d’expression privilégié de Stéphane.