Garciaphone

Batteur de formation, Olivier Perez crée Garciaphone en 2007 alors qu’il vit à Oslo et revient d’une tournée de trois semaines aux Etats-Unis avec le new-yorkais Charles Zerner. C’est à Mexico quelques années plus tôt qu’il avait commencé à composer à la guitare, alors privé de son instrument rythmique.

Après un EP, « Divisadora » édité fin 2011 par le label Kütu Folk, « Constancia » le premier album de la formation, désormais trio à part entière (Matthieu Lopez : basse, guitare ; Raphaël Brou : batterie), a été enregistré par Peter Deimel (The Wedding Present, Chokebore, Deus,…) au studio Black Box proche d’Angers en décembre dernier.

Et tout au long de ces 12 titres, on retrouve ces textes énigmatiques, ces compositions qui naviguent entre lumière et clair-obscur, douceur et déchirure. Ce sentiment que chaque son parcourt le plus profond des entrailles des musiciens avant de parvenir jusqu’à nous (et de s’installer dans celles de l’auditeur). Et si la fragilité est palpable, si l’urgence retenue est souvent sous-jacente, elles s’allient avec grâce à une élégance fascinante.

Finaliste du Prix Chorus en 2012, programmé aux Transmusicales de Rennes en 2011, 2ème du Prix Adami Deezer, Garciaphone fût également Découvertes du Printemps de Bourges en 2012.

GARCIAPHONE : Olivier Perez (guitare, chant), Matthieu Lopez (basse, guitare), Raphaël Brou (batterie).